Archives de l’auteur

Les comptes « à la carte »

Ecrit par mousse sur . Publié dans Distribution digitale, E-Boutiques, Infos - Actualités

Le compte gratuit :

CompteGratuitSur Wiseband, vous avez la possibilité de vous créer un compte gratuit et de proposer votre musique sans forcément passer par les plateformes de distribution digitale. Vous pouvez donc mettre en vente votre musique directement à vos fans depuis votre site, votre blog en créant une boutique. Vous pourrez choisir vous-même le prix de vente de vos titres ou de vos albums. Le système de vente directe aux fans est plus simple et surtout, moins cher. Vous pourrez également bénéficier d’un player HTML5 exportable et partageable, un accès à votre e-boutique et 100 Mo de stockage. En sélectionnant l’option de paiement par Paypal vous n’aurez aucun frais ni de commission sur vos ventes et vous pourrez toucher 100 % du montant de vos ventes. Si vous souhaitez que les acheteurs payent avec leur carte bancaire ou d’autres moyens de paiement, vous pourrez les sélectionner sur l’interface, et Wiseband prendra alors une commission de 9 % sur les ventes ce qui vous permettra de toucher 91 % du montant.
Le compte gratuit permet donc une mise en vente rapide et simplifiée mais limitée dans sa visibilité contrairement à la possibilité d’être distribué sur les plateformes de distribution digitale. Cette limite est donc liée à votre propre notoriété et à celle de votre site.

 Les comptes payants* :

CompteArtisteSi vous souhaitez gagner en visibilité il vous faudra exister là où les acheteurs se trouvent. C’est ce que vous permet le compte Artiste. Pour 39 € par an, vous pouvez bénéficier de la distribution digitale d’un album sur des plateformes telles que iTunes, Amazon, Deezer, Spotify et d’autres et garder le player à intégrer sur votre site. Quelques soient vos préférences de marché, vous pouvez choisir sur quelle(s) plateforme(s) vendre votre musique. De plus, votre e-boutique est personnalisable, vous pouvez donc la rendre plus « à votre image » et vous avez la possibilité de stocker jusqu’à 1 GB de fichiers. Vous avez également accès au support technique ainsi qu’à la génération de codes de téléchargement pour vos fans.
Le compte artiste vous permet donc d’être plus visible sur les plateformes de votre choix. Cependant, vos projets sont limités ainsi que votre espace de stockage et vous ne pouvez pas avoir accès à l’état de vos stocks ni de vos expéditions pour vos produits dérivés.

 

CompteArtiste&LabelsPROCe n’est pas assez ? Si vous souhaitez diffuser plus d’un album sur les plateformes de téléchargement, vous pouvez opter pour le compte Artistes & Labels PRO à 199 € par an. Vous pouvez garder le player, le support technique, les codes de téléchargement mais vous avez l’opportunité de diffuser 3 albums sur les plateformes de distribution digitale et sur les market places (Amazon, Priceminister,…). Votre e-boutique reste personnalisable mais vos projets deviennent illimités et votre espace de stockage peut s’étendre jusqu’à 100 GB. Mais en plus de ces services, cette offre vous permet de suivre l’état de vos stocks et de vos expéditions.
Grâce à ce compte votre visibilité est accrue mais c’est dans le stockage et dans l’offre d’albums que vous restez limité.

 

ComptePremiumLabelsVous voulez de l’illimité ? Avec le compte Premium Labels et pour 999 € par an, vous bénéficiez d’un accès illimité pour vos albums, vos artistes, votre espace de stockage et vos projets ainsi que l’intégration des catalogues FTP et un accès multi-comptes. Vous conservez le player à déposer sur votre site ou blog, la mise en vente sur les market places (Amazon, Priceminister,…), l’e-boutique personnalisable, la génération des codes de téléchargement, le suivi logistique de vos stocks et expéditions et votre accès au support technique est amélioré.

* Pour les comptes payants, le système de paiement est le même que pour le compte gratuit. Si vous sélectionnez le mode de paiement par Paypal vous n’aurez aucun frais ni de commission sur vos ventes et vous pourrez toucher 100 % du leur montant. Si vous souhaitez que les acheteurs payent avec leur carte bancaire ou d’autres moyens de paiement, vous pourrez les sélectionner sur l’interface, et Wiseband prendra alors une commission de 9 % sur les ventes ce qui vous permettra de toucher 91 % du montant.

Interview des Superets, lauréats du pays de Rennes au Tremplin des Jeunes Charrues

Ecrit par mousse sur . Publié dans Artistes, Infos - Actualités

 La première partie du  Tremplin des Jeunes Charrues s’achève et les 10 lauréats qui auront la chance de jouer sur l’une des scènes du festival les 19, 20 et 21 juillet à Carhaix, nous livrent leur témoignage sur cet évènement et leurs projets. 

Wiseband, partenaire du tremplin offre à chacun des lauréats un compte pro et 500 affiches de concert. 

Neuvième Gagnant : Superets, groupe yéyétronique de Rennes, vainqueur à l’Antipode

Les-Superets

9 questions aux Superets, lauréat du pays de Rennes au Tremplin 2013 des Jeunes Charrues

___________

« Les Superets c’est très porté sur le style et l’esthétique »

___________

Vous venez de remporter une victoire lors de la finale de votre « pays ». Cela vous a-t-il permis d’obtenir des retombées médiatiques, des dates de concerts ou des encouragements du public ?

Un petit festival vient de nous contacter pour une éventuelle programmation, oui, les vieilles charrues, ou les vieux charrons, on sait plus. Mais pour le reste c’est un peu tôt pour le dire. Immédiatement les médias locaux se sont jetés sur l’info, mais on attend toujours des nouvelles de GQ. Remporter le tremplin à Rennes c’est très localisé, par contre la communication sur la prog dans son ensemble nous apportera une jolie visibilité. C’est en effet par rapport au public qu’on ressent plus le succès de cette victoire. Beaucoup d’encouragements, beaucoup de nouveaux venus sur nos pages web.

 

Qu’est-ce que ça représente pour vous d’être lauréat aux Jeunes Charrues ?

Enfin nous pourrons voir de haut tous ces drapeaux bretons, et qui sait libérer un ou deux Bob L’éponge ? C’est quand même un gros festival, auquel aucun d’entre nous a pu échapper, une grosse scène et une grosse affiche. Avant ça, nous avons écumé les bars, quelques SMAC, clubs mais surement pas une scène à la vue de milliers de personnes, ça risque d’être impressionnant.

 

Qu’attendez-vous de ce tremplin ?

A vrai dire on sait que c’est une finale, avec des enjeux, mais on ne le prend pas comme ça. On le prend comme une programmation sur un grand festival, une date à assurer et un grand bol de fun. Tout ce qui peut en découler c’est du bonus, enjeux ou pas enjeux on jouera pareil, on sera les mêmes. En plus pour la plupart de nos soi-disant concurrents sont des potes, ça va surtout être une sacrée colo !

Jeunes_Charrues_2013

Quels moyens utilisez-vous pour vous rapprocher du grand public ?

On gère notre communication assez instinctivement sur les réseaux sociaux classiques (facebook, instagram, twitter…) pour partager notre actualité avec second degré et dérision. Le but de la manœuvre,  Philippe, n’est pas forcément d’attirer l’attention de ce qu’on appelle le « grand public » c’est de rester nous-mêmes et faire passer un message cohérent.

 

 Souhaitez-vous rester artistes indépendants ou préféreriez-vous être signé sur un label ? Pour quelles raisons ?

Nous on mise tout sur le label A.O.C., on sait qui on est, on ne se trahit pas. Par contre, pas question d’obtenir le Label Rouge, on veut rester neutres politiquement. Les Superets c’est très porté sur le style et l’esthétique, et si on nous propose des moyens pour mettre tout ça en exergue alors on ne crachera pas dessus. Être indépendants c’est une vague expression qui parfois définie un genre musical, parfois définie une façon de gérer sa carrière, et nous on ne s’emmerde pas avec ça.

 

Connaissez-vous le modèle du Direct To Fans proposé par Wiseband qui consiste à créer une relation durable entre un artiste et son public ?

Non, pas encore, mais ça a l’air chouette. (ndlr : Les HeartBreak Hotel vont bénéficier de conseils et d’un Compte Pro Wiseband et vont pouvoir découvrir les outils et services utiles à leur développement, avec notamment la possibilité de distribuer leur album sur toutes les plateformes légales de téléchargement et de streaming ! )

 

Avez-vous le projet de sortir un album cette année ? si oui, plutôt digital ? en CD ? en vinyle ? ou sur tous les supports ?

On aimerait pouvoir présenter un EP 4 titres plutôt qu’un album, même si c’est un format qui forcément nous séduit et nous attire, nous voulons encore mûrir avant de concrétiser en long format. Pour la distribution, nous sommes toujours et resterons des amoureux du vinyle, ça reste un bel objet et ça rend bien sur la cheminée, entre le renard empaillé et la photo de famille. La distribution digitale est un passage obligatoire depuis quelques années et nous lui trouvons plus de sens si elle est faite en participation libre. Le format CD nous semble dépassé, mais au moins pour que les gens puissent jouer notre disque en roulant sur les routes de France et de Navarre, on ne peut l’oublier.
Nous sommes également ouverts à des moyens dérivés et interactifs de diffusion, pourquoi pas le rendre disponible sur des clouds publics, ou des clés usb ? Le seul format qu’on ne se risquerait pas à explorer serait la cassette, sinon on va encore être dans le viseur de ceux qui veulent nous taxer de rétro.

 

Si vous deviez choisir de vendre un produit, un objet en plus de votre album, qu’aimeriez-vous proposer à votre public ?

Des pin’s, on voit un peu ça comme la version évoluée du badge, et puis les côtés brillent et tout. Le must du must ? Un pin’s parlant !
Ou bien une platine vinyle à alimentation allume cigare, pour se mettre ses 45t dans la voiture, mais techniquement ce serait très compliqué, il faudrait un système anti tremblement ultra perfectionné, un support avec une balance à toute épreuve pour que le disque reste à l’horizontale même en descente, et j’en passe ! On y réfléchit, mais ça reste coton.

 

Que souhaitez-vous faire si vous gagnez le tremplin au mois de juillet à Carhaix ?

La fête jusqu’au bout de la nuit, même si ce sera un dimanche.

 

Merci,

The Wiseband Team

 

Retrouvez les Superets sur les réseaux sociaux !

Toutes les infos sur les Jeunes Charrues !

Image : tous droits réservés

9 questions aux Dead Sailors, lauréats du pays Vannetais au Tremplin des Jeunes Charrues

Ecrit par mousse sur . Publié dans Artistes, Infos - Actualités

La première partie du  Tremplin des Jeunes Charrues s’achève et les 10 lauréats qui auront la chance de jouer sur l’une des scènes du festival les 19, 20 et 21 juillet à Carhaix, nous livrent leur témoignage sur cet évènement et leurs projets.

Wiseband, partenaire du tremplin offre à chacun des lauréats un compte pro et 500 affiches de concert.

Huitième Gagnant : Dead Sailors, groupe post rock indie de Vannes,

vainqueur à Lorient dans la salle Le Manège

DeadSailors

9 questions aux Dead Sailors, lauréats du pays Vannetais au Tremplin 2013 des Jeunes Charrues

___________

« nous voulons profiter de ce tremplin pour rencontrer des gens, créer des liens avec le milieu professionnel »

___________

Vous venez de remporter une victoire lors de la finale de votre « pays ». Cela vous a-t-il permis d’obtenir des retombées médiatiques, des dates de concerts ou des encouragements du public ?
Avec quelques jours de recul nous pouvons déjà ressentir l’augmentation de la visibilité du groupe via les réseaux sociaux. Nous avons eu pas mal de retours positifs sur notre projet également.

 

Qu’est-ce que ça représente pour vous d’être lauréat aux Jeunes Charrues ?
Ce festival est le plus gros de France et après y être allé en tant que spectateurs, nous avons cette chance, cette année de pouvoir y jouer notre musique qui est habituellement peu présentée au grand public.

 

Qu’attendez-vous de ce tremplin ?
C’est une grosse opportunité pour nous de développer notre projet et de le faire découvrir à un plus grand nombre dans des conditions de live optimales. Nous allons aussi pouvoir échanger avec d’autres groupes, artistes et professionnels lors de ces quatre jours. C’est l’événement idéal pour se créer des contacts.

 

Jeunes_Charrues_2013

Quels moyens utilisez-vous pour vous rapprocher du grand public ?
Nous utilisons les réseaux sociaux principalement facebook, bandcamp, soundcloud et twitter. Nous sommes en train de préparer un clip et la sortie de notre deuxième EP, dans les semaines qui viennent, et ainsi profiter de cet effet de couverture avant les Charrues. Mais le principal objectif reste de tourner un maximum, en France et à l’étranger, comme l’Angleterre où nous avons déjà fait une tournée.

 

Souhaitez-vous rester artistes indépendants ou préféreriez-vous être signés sur un label ? Pour quelles raisons ?
Pour le moment, nous sommes indépendants. Nous espérons que l’avancée de Dead Sailors au cours de cette année nous permettra de toucher un label et ainsi pouvoir proposer une distribution un peu plus développée.

 

Connaissez-vous le modèle du Direct To Fans proposé par Wiseband qui consiste à créer une relation durable entre un artiste et son public ?
Nous en avons entendu parler et nous trouvons cet ensemble de services tout en un très intéressant pour un groupe en développement. Cela permet de centraliser toute l’offre du groupe et d’être plus réactif par rapport aux attentes des fans.

 

Avez-vous le projet de sortir un album cette année ? si oui, plutôt digital ? en CD ? en vinyle ? ou sur tous les supports ?
Nous sommes sur le point d’enregistrer un deuxième EP début mai. La distribution sera principalement digitale, mais nous sortirons un pressage CD dès que possible.

 

Si vous deviez choisir de vendre un produit, un objet en plus de votre album, qu’aimeriez-vous proposer à votre public ?
Pour le moment nous planifions de sortir des T-shirts, stickers et posters du groupe.

 

Que souhaitez-vous faire si vous gagnez le tremplin au mois de juillet à Carhaix ?
Pour nous ce n’est pas vraiment une fin en soi ni même une condition pour continuer l’aventure, même si ça serait vraiment génial de le remporter. Mais nous voulons profiter de ce tremplin pour rencontrer des gens, créer des liens avec le milieu professionnel, et de continuer d’acquérir de l’expérience scénique.

 

Merci,

The Wiseband Team.

Retrouvez les Dead Sailors sur :

Facebook

Bandcamp

Twitter

Soundcloud

YouTube

Toutes les infos sur les Jeunes Charrues !

Crédits photo : Mathieu Ezan

Partenaires

  • ITunes
  • Deezer
  • Spotify
  • Youtube
  • Sacem
  • Paypal
  • Caisse d'epargne
  • La poste
  • Netvibes
  • Yotanka

Copyright Wiseband 2016