Streaming vs Download

Ecrit par David sur . Publié dans Distribution digitale, Distribution Digitale Home, Infos - Actualités

Salut les musiciens numériques,

De quelle manière se consomme la musique aujourd’hui ? Vaste question n’est-ce pas ?

A l’aide de l’étude menée sur les artistes/labels distribués par Wiseband extraite de mon mémoire « La nouvelle économie de la musique » je vais vous fournir quelques éléments de réponses.  

Petit rappel : depuis environ six ans, un nouveau modèle de consommation semble doucement s’imposer. Il ne consiste pas à télécharger de la musique, mais à écouter en flux (eng : streaming) de la musique de manière illimitée disponible sur plusieurs supports (ordinateurs, smartphones, tablettes). A partir des rapports de ventes d’avril 2014, nous allons voir qui du streaming ou du téléchargement influence le plus vos revenus numériques.

Streaming vs Download

Le streaming s’avère être le mode de consommation dominant. Il représente presque 60% des revenus totaux. Les revenus des artistes et labels distribués par Wiseband confirment la tendance actuelle observée aussi bien par l’IFPI (au niveau mondial) que par le SNEP (au niveau national) que l’accès est préféré à la propriété dans la façon d’écouter la musique

Ne négligez donc pas les plateformes de streaming au moment de sélectionner les plateformes numériques sur lesquelles votre musique apparaîtra.

Sur quelles plateformes peut-on vous distribuer ?

Streaming : Deezer, Spotify, Youtube, Rhapsody, Qriocity, Simfy, Rara et eMusic

Download : iTunes, Amazon, 7Digital et Starzik

Des plateformes hybrides (Streaming & Download) : OVI Nokia, Google Play et Qobuz

Plateforme de reconnaissance musicale : Shazam

Ouvrez un compte Artiste ou compte Pro Artistes / Labels dés maintenant et bénéficiez d’une distribution digitale offerte pour distribuer un album ou un single sur les plateformes.

Si vous avez déjà un compte, rendez vous sur la page « Produits » > « Distribution Digitale » de votre compte Wiseband pour démarrer le processus de mise en distribution de votre single/album.

A bientôt,

David.R

Sur quelles plateformes se concentrent les royalties ?

Ecrit par David sur . Publié dans Aide Services WB, Artistes, Distribution Digitale Home, Infos - Actualités

Chers musiciens numériques,

Avant de lancer une distribution digitale, vous vous demandez toujours sur quelles plateformes vos morceaux vont être le plus écoutés/téléchargés, non ?

Pour la première fois, nous allons vous révéler sur quelles plateformes se concentrent les royalties. Il est important de rappeler que l’étude menée dans le cadre de mon mémoire « La nouvelle économie de la musique » concerne seulement les revenus des artistes et des labels indépendants distribués par WisebandElle ne peut en rien généraliser les politiques tarifaires des plateformes ou encore les revenus des artistes et labels indépendants. L’étude permet simplement de réaliser une photographie de la situation des artistes et labels indépendants distribués par Wiseband et ainsi de connaître d’où proviennent leurs royalties.

L’objectif est de vous donner une idée globale de la structure des revenus d’un artiste distribué par Wiseband : 

Royalties

 graphique réalisé par David Raimbaud à partir des données Wiseband

Les plateformes « Autres » sont : Google Play, Qobuz, Virgin Mega, Qriocity (SMU), Rhapsody, eMusic, 7Digital, Starzik, OVI Nokia, Rara et Simfy.

On constate qu’une minorité de plateformes numériques concentre une majorité de revenus. En effet, iTunes, Spotify, Deezer et Youtube représentent à eux-seuls 86% des revenus. En ajoutant Amazon, les cinq plateformes concentrent plus de 94% des royalties.

Itunes, la plateforme de téléchargement est en tête du classement et génère près d’un tiers des revenus globaux numériques en avril. Suivi de près par les plateformes de streaming, Deezer et Spotify, ces trois plateformes réunies concentrent à elles-seules 75% des revenus digitaux. L’étude nous permet de mettre en avant le côté oligopolistique du marché ainsi que l’atomisation des royalties des plateformes restantes. Les plateformes « Autres » représentent seulement 6% des royalties.

En espérant que cet article vous aide à mieux comprendre la structure de vos futurs revenus avec Wiseband.

A très vite pour un prochain article,

David.R

 

 

 

Sorties Digitales Octobre 2014

Ecrit par David sur . Publié dans Actualité WB, Artistes, Distribution Digitale Home, Infos - Actualités

header Wiseband

Nouvelles Sorties Digitales

Dub instrumental

Zenzile « Berlin » – 27 octobre 2014 (Yotanka Productions)                          

Site Zenzile

Ce nouvel album des angevins de Zenzile est l’aboutissement d’un ciné-concert passionnant autour du film de Walther Ruttmann, « Berlin : la symphonie d’une grande ville » (1927). Leur deuxième expérience dans ce style après « Le cabinet du Docteur Caligari » en 2010 repose sur des compositions purement instrumentales où viennent se croiser des ambiances dub, transe et électro propices à l’évasion. 

Ils seront en concert le 5 novembre au nouveau casino de Paris, le 14 novembre à Epinal au The Spin Festival ou encore le 21 novembre à la Nef à Angoulême.

Site Internet / Facebook / Twitter

Electro-rock

Aube L « Time for the happiness » – 1 octobre 2014

Site Aube L

Aube Lalvée est auteur, compositeur et interprète. Sa musique est un électro rock personnel mêlant des influences soul, pop et un zeste de punk, évoquant Radiohead, Bat for Lashes et Anthony and the Johnsons.

Au fur et à mesure des albums, elle développe un univers marqué par son humanité et porté par sa voix. Depuis plusieurs années, Aube L arpente les scènes de France avec une énergie hors du commun. Transformée en femme orchestre, elle se sample en direct, chante, joue de la guitare, du clavier, du violon et de la batterie.

Site Internet / Facebook

Rock

Laetitia Shériff « Pandemonium, Solace and Stars » – 13 octobre 2014  (Yotanka Productions)          

Laetitia Shériff

Son dernier disque est une petite merveille de rage lumineuse, de désespoir fertile, qui l’autorise désormais à marcher dans les pas d’illustres aînés comme Scott Walker, Neil Young ou Nick Cave. Bien sûr, dans sa discothèque personnelle, on imagine que les disques de Sonic Youth, Dominique A ou The Breeders tiennent une place importante. Elle en partage les obsessions en tout cas. Et l’art de la mélodie sournoise, comme par exemple celle du refrain de « The Living Dead » qui vous poursuit toute la journée.

Elle sera en tournée dans toute la France à partir de fin octobre. 

Bandcamp / Facebook

 
Chanson françase

Julien Estival « Adulescent » – 20 octobre 2014 (Dody)                                

Julien Estival

Il y a dans cet album des chansons de rupture, des déclarations d’amour rosse, des portraits de filles et beaucoup de figures du plantage sentimental (J’en ai vu d’autres, À tout prendre…). Il ausculte ce qui rend fou de désir et ce qui teinte les jours de gris, ce qui réjouit les sens et ce qui embrume le cœur, aujourd’hui et ici, quand on navigue dans les parages de la trentaine. 

Julien Estival a même pioché dans l’œuvre du « grand ancêtre des adulescents » en reprenant J’aime les filles de Jacques Dutronc dans une version taillée pour la scène – sa grande passion.

En concert le 8 octobre à Lempdes, le 17 octobre à Tremblay-en-France ou encore le 24 octobre à Blanzat.

Site Internet / Facebook

 
Wiseband Website
Wiseband
Website
  Wiseband Merchandising
Wiseband
Merchandising
  Wiseband Blog
Wiseband
Blog
  Facebook
Wiseband
Facebook
  Twitter
Wiseband
Twitter
 

 

Sorties Digitales Juin 2014

Ecrit par David sur . Publié dans Distribution Digitale Home

header Wiseband

Nouvelles Sorties Digitales

Classique

Yannaël Quenel « Berlin-Paris » – 25 juin 2014 (E:MC2)

image.php-2

Pianiste et compositeur de formation classique (lauréat de plusieurs concours internationaux), Yannaël Quenel a collaboré avec de nombreux artistes, notamment Marie-Claude Pietragalla, Julien Derouault ou encore Vincent Delerm. De ces rencontres est né le projet d’album Berlin-Paris, musique pour piano solo extraite des spectacles du Théâtre du Corps Pietragalla-Derouault. Il comprend tant des oeuvres du grand répertoire pour piano, que des compositions originales de Yannaël Quenel.

Il sera en concert le 25 juin au Point Éphémère à Paris – 20h (release-party Berlin-Paris), le 28 juin à la Marbrerie, du 5 au 27 juillet au théâtre le chien qui fume festival off d’Avignon avec Théâtre du Corps Pietragalla Derouault (Avignon – 22h30) et le 9 Juillet à 17h aux Chorégies d’Orange.

Site Internet / Facebook / Twitter

Jazz

NHoG « Belle de Nuit » – 24 juin 2014 (Discobole/NoMadMusic)

image.php

Nicolas Naudet (clarinettes, compositions), Stéphane Hoareau (guitare) et Théo Girard (contrebasse) se sont rencontrés dans la classe de jazz du conservatoire de Montreuil. Ils décident de former le trio NHoG, en 2005, avec en tête l’idée commune de prolonger l’héritage des premiers trios de Jimmy Giuffre. Le groupe a déjà écumé de nombreux lieux de concerts (7 Lézards, Jazz cartoon, l’Ogresse, la Fenêtre, le Showcase, le Pavé d’Orsay, la Fontaine, le Rigoletto…).

Leur nouvel album « Belle de nuit » est une musique directement influencé par l’atmosphère du film et du roman noir… Cette Belle de nuit alternent grooves profonds, audaces bruitistes, envolé lyrique, cellule mélodique entêtantes.

Site Internet / Facebook

Rock

PPFC « En Public » – 15 juin 2014

image.php

Après 4 albums autoproduits et plus de 400 concerts, PPFC s’est fait un nom sur la scène nationale. Reconnaissance du public, toujours plus nombreux, mais aussi des artistes, qui se sont joint à eux sur leur dernier album studio, le temps d’une chanson (Oldelaf, Face à la Mer, Les Gars dans l’Coin…).

Sur scène, c’est toujours la même fougue, toujours la même joie d’être ensemble et de partager ces airs entraînants, ces textes sincères et porteurs de sens qui font leur identité.

Même si PPFC a décidé de mettre un point final à son aventure musicale. Ce dernier album live « En Public » nous permet de redécouvrir l’ensemble de la carrière d’un groupe que nous sommes pas prêts d’oublier.

Site Internet / Facebook

 
Piano instrumental

Erwan Stéphan « Ombres et Lumières » – 16 juin 2014

image.php

Erwan Stéphan, né à Quimper dans le Finistère, est un jeune pianiste compositeur. Son premier album, « Ombres et Lumières », sortie le 16 juin 2014, regroupe 12 compositions personnelles de piano, dont 5 accompagnées par Patrice Marzin, guitariste de Gwennyn, ambassadrice de la chanson bretonne contemporaine. Il a également collaboré avec la chanteuse sur une des chansons de son dernier album intitulé « Beo ».

La musique d’Erwan Stéphan, imagée et émotionnelle, nous invite au voyage et nous transporte dans un univers poétique et rêveur.

Site Internet / Facebook

 
Wiseband Website
Wiseband
Website
  Wiseband Merchandising
Wiseband
Merchandising
  Wiseband Blog
Wiseband
Blog
  Facebook
Wiseband
Facebook
  Twitter
Wiseband
Twitter
 

 

Copyright Wiseband 2016