Derrière la caméra des Wiseband sessions, rencontre avec Baptiste Chevalier

Ecrit par Benjamin sur . Publié dans Infos - Actualités

Moment d’échange avec Baptiste Chevalier, vidéaste indépendant en charge de la captation et du montage des vidéos « Wiseband session » 🙂 11337004_1076552192359344_7531191273366179655_o

1 # Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Baptiste Chevalier, j’ai 25 ans et j’habite à Nantes. Je suis Vidéaste auto-entrepreneur depuis un an.

2 # Comment en es tu arrivé à devenir vidéaste indé ?

Je me suis mis à la vidéo il y a 5 ans lors d’un voyage au Mexique. Au départ je voulais filmer des moments de vie pris sur l’instant comme un témoignage. Je me suis vite rendu comptes que sortir une caméra devant des gens qui n’y était pas préparé bloque la spontanéité et le naturel disparaît. Le reportage demande de la préparation et un objectif précis ce que je n’avais pas en partant. A mon retour j’avais la volonté de travailler sur quelque chose de plus construit afin de maîtriser tout ces paramètres. J’ai réalisé un premier court métrage « histoire de chat » en 2014. Par la suite, j’ai participé au tournage de RANDOM une web série Nantaise, qui a reçu plusieurs prix lors de festivals. J’ai commencé comme Percheman sur le tournage avant de passer ingénieur son. C’était ma premier expérience de tournage pro. Le déclic eu lieu lorsque j’ai rencontré Francis Frenkel, réalisateur et chef opérateur, avec qui j’ai travaillé comme premier assistant sur son moyen métrage « Ne reviens pas du paradis ». Depuis ce tournage nous travaillons régulièrement ensemble sur différents projets. Il maîtrise l’image comme personne. Il était également chef opérateur sur mon deuxiéme court métrage « Mr DorniK » que l’on a tourné en Novembre 2015.

3 # Tu réalises également des clips, quel est ton rapport avec la musique en tant que vidéaste ?

J’ai toujours eu des projets autour de la musique. La musique et le son ont une importance considérable dans la vidéo. Soit la bande son vient soutenir l’image, la caresser, elle montre le chemin sans même que l’on ne s’en rende compte. Soit la démarche est inverse : c’est l’image qui se met au service de la musique pour lui donner un sens. J’ai réalisé deux clips en 2015, un premier pour le clarinettiste Alizarina sur « Roumenia; roumenia » et un autre pour le groupe de rock Giant Jack, avec leur single « Better way ».




4 # Le mot de la fin ?

Les Wiseband sessions me permettent de rencontrer des artistes et des univers différents. A chaque fois il faut s’adapter au lieu, au style de l’artiste et réussir à créer quelque chose de cohérent en peu de temps. De fait, chaque session est un petit défi et j’adore ça. Benjamin a réuni une équipe compétente, et c’est un vrai plaisir de se retrouver avec Théophile (ndlr. l’ingé son / Le Terrier) pour tourner une nouvelle session.

Pour découvrir le travail de Baptiste Chevalier :

Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCIEEfmn-Z-tAKHGqpxgo7sA

Page Facebook : https://www.facebook.com/baptistev2/

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Copyright Wiseband 2016